Actualités & Événements

Les fusions et acquisitions comme moyen de croissance et comme objectif de croissance

15/10/2021

LEXR se développe en créant un centre d’excellence pour les transactions de fusions et acquisitions (dites « M&A »). Comme vous le savez, nous avons l’ambition d’être le partenaire juridique privilégié des entreprises tech suisses pour une croissance harmonieuse, durable et réussie.

Dans cet article, nous souhaitons vous montrer la valeur que notre expertise en fusions et acquisitions peut vous apporter. Pour ce faire, nous allons aborder : (i) ce que sont exactement les transactions de fusion et d’acquisition, (ii) comment ces transactions peuvent être un outil formidable pour développer votre entreprise et (iii) comment une transaction de fusions et acquisitions est, ou du moins devrait être, l’objectif de tout fondateur dans la création et la croissance de son entreprise.

Qu’est-ce qu’une transaction de type « M&A » ?

Le terme « M&A » est souvent utilisé et fait l’objet de plusieurs définitions. En bref, les fusions et acquisitions comprennent divers types de transactions dans lesquelles la propriété d’une société, d’une unité commerciale ou d’un ou plusieurs actifs est transférée à d’autres entités ou consolidée avec elles. Il existe plusieurs façons de structurer ces transactions, notamment les fusions, les scissions, les acquisitions d’actions ou d’actifs, les joint ventures, les scissions et bien d’autres encore.

Pour diverses raisons, dont nous serions heureux de discuter plus en profondeur avec vous, la grande majorité des transactions de fusions et acquisitions en Suisse prennent la forme de transactions en actions. Cela signifie que le cœur de la transaction consiste à transférer des actions de la société qui exploite l’activité souhaitée ou possède les actifs correspondants.

Les fusions et acquisitions sont un moyen de croissance

Une fois que votre entreprise s’est développée organiquement au point de générer des liquidités excédentaires suffisantes, une initiative stratégique intéressante pour donner le coup d’envoi d’une nouvelle poussée de croissance solide consiste à procéder à une transaction de fusiosn et acquisitions. En effet, en achetant une entreprise spécifiquement ciblée pour compléter la vôtre, vous pouvez instantanément pénétrer un nouveau marché (géographique ou autre) ou accroître votre empreinte sur le marché existant, créant ainsi de fortes synergies et optimisant par conséquent l’utilisation de vos ressources.

D’autre part, même les unités d’affaires dont vous estimez qu’elles sont moins performantes que le reste de votre entreprise peuvent être des cibles intéressantes pour d’autres acteurs. Se débarrasser de ces unités d’affaires est un moyen intéressant de libérer des liquidités à allouer ailleurs. Ces liquidités peuvent alors être injectées directement dans une partie de votre entreprise plus propice à la croissance ou utilisées pour acheter une autre unité commerciale ou un actif qui, selon vous, peut mieux servir de levier à une croissance durable.

Enfin, les joint ventures, c’est-à-dire l’alliance de deux acteurs distincts pour un projet commercial spécifique, sont un excellent moyen de se développer sur des marchés que vous n’auriez pas pu pénétrer seul sans perdre le contrôle ou la propriété de votre propre entreprise.

Les fusions et acquisitions sont l’objectif final de la croissance

Comme le dit le proverbe, « il y a toujours un plus gros poisson » … Dans le cas présent, il s’agit de dire qu’il pourrait toujours y avoir un acteur plus important que votre entreprise, prêt à acheter l’ensemble de vos activités.

Concrètement, lorsqu’ils lancent une entreprise (qu’il s’agisse d’une lean tech startup ou de toute autre entreprise), les fondateurs seraient bien avisés de conceptualiser l’orientation qu’ils souhaitent donner à leur entreprise à long terme. Par exemple, se considèrent-ils comme des « entrepreneurs en série », c’est-à-dire qu’ils se lanceront dans une nouvelle aventure après s’être retirés de leur entreprise actuelle, ou s’agit-il de l’aventure de leur vie, qu’ils envisagent comme une partie de l’héritage qu’ils transmettront à leurs enfants à la fin de leur carrière ?

Quoi qu’il en soit, toutes les entreprises sont confrontées, tôt ou tard, à la volonté de leurs fondateurs de se retirer (exit). Du point de vue de l’entreprise, cette fatalité est en fait une excellente chose et doit être soigneusement planifiée depuis sa création.

Le même processus de réflexion conduit les grands joueurs d’échecs à décider et à planifier leur fin de partie préférée avant même de déplacer leur premier pion. Par exemple, si vous voulez un milieu de partie fermé, vous ne jouez pas la même ouverture que si vous voulez ouvrir le jeu en grand. Cette métaphore s’applique, ou devrait s’appliquer, assez directement à toute entreprise commerciale.

La croissance d’une entreprise (qu’il s’agisse de croissance organique, de transactions de financement par capitaux propres, etc.) doit donc toujours être pensée en gardant à l’esprit le milieu de partie préféré de ses dirigeants (c’est-à-dire les moyens et l’ampleur qu’ils envisagent pour la croissance de l’entreprise), ainsi que leur fin (c’est-à-dire la proximité et la forme de l’exit).

Conclusion

En créant un centre d’excellence en matière de fusions et acquisitions, LEXR souhaite être en mesure de conseiller encore mieux les dirigeants d’entreprise d’un point de vue juridique tout au long de leur parcours entrepreneurial, jusqu’à leur exit.

Nous nous réjouissons de discuter de ce sujet passionnant avec vous et serons heureux de vous accompagner pour vos opérations de fusion et d’acquisition, tant du côté de l’achat que de la vente.

Related

Allons-y !

Réservez un appel de découverte gratuit pour discuter de la manière dont nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs commerciaux.

Ou n’hésitez pas à nous contacter directement par courrier électronique à l’adresse contact@lexr.ch.

Réservez votre appel gratuit